Thanh Vinh Nguyen: mettre sa passion au service d'une cause

Programmeur-analyste, Thanh Vinh Nguyen travaille le jour pour la Ville de Laval. Il y a quelques semaines, avec sa certification de Tennis Québec en poche comme instructeur, il a non seulement commencé à donner des cours pour Tennis Laval, pour l’Association des résidents de Champfleury et pour Tennis Montréal, les soirs et les fins de semaine, mais il a aussi amorcé une collecte de fonds dans le cadre du Défi des générations.

Cette idée de donner des cours en échange d’un don, c’est son initiative. C’est aussi une façon de célébrer la mémoire de son père, Vinh Quang Nguyen, qui est décédé du cancer du côlon en 2021, à un mois près de son 67 anniversaire de naissance. C’est également une façon de dire merci et d’exprimer sa reconnaissance. Vinh Nguyen, malgré cette épreuve, est reconnaissant pour les traitements et les soins que son paternel a reçus des équipes de l’Hôpital-du-Sacré-Cœur-de-Montréal pendant son séjour à l’Hôpital qui aura duré deux mois, même si les conditions étaient difficiles en temps de pandémie. Il a qualifié de très gentils, accueillants et compétents, les gens qu’il a rencontrés à Sacré-Cœur.

Le tennis : une belle façon de rester en contact avec son père !

Dans sa tendre enfance, le père de Thanh Vinh lui a enseigné le tennis. Par la suite, une fois adulte, tous les week-end Thanh Vinh se faisait un plaisir de jouer quelques parties de tennis avec son père. Jusqu’à l’été 2020, avant le diagnostic du cancer, c’était l’activité qu’il pratiquait pour passer du précieux temps avec lui. Il n’était pas rare qu’ils ajoutaient une partie le vendredi à celles du samedi et du dimanche qui étaient systématiquement planifiées. Son père était un homme très actif et en santé jusqu’à ces derniers mois de vie.

Pour le résident de Ville Saint-Laurent, le choix d’utiliser sa passion du tennis pour aider son hôpital s’est fait naturellement et est très significatif. Tout en permettant aux gens de bouger et d’apprendre ce beau sport, il peut amasser des dons. Cependant, l’instructeur de 42 ans reconnait que trouver un terrain disponible dans un parc pour donner les cours bénévolement et arriver à trouver une plage horaire qui convient aux donateurs est un enjeu. Ce n’est pas facile d’organiser son horaire de travailleur à temps plein et d’instructeur rémunéré et bénévole.

Heureusement, certaines personnes lui ont fait des dons, sans exiger de cours en retour. Il a déjà réussi à amasser plus de 2 400 $. « La cause des gens malades à l’hôpital me tient à cœur et comme durant ma jeunesse, c’est mon père qui m’a appris le tennis, cela faisait du sens de choisir la Fondation de l’Hôpital du Sacré-Cœur », a expliqué M. Nguyen.

Son objectif est d'atteindre 3000 $ pour le Défi des générations 2022. Si cela se réalise, il en sera très fier. Il souhaite à la fin de la saison, un fois le Défi des générations terminé, travailler à convaincre des collègues instructeurs et des employeurs d’embarquer dans l’aventure avec lui, afin qu’il puisse concentrer sa collecte de fonds sur une fin de semaine ou quelques soirs l’année prochaine. Cela lui faciliterait la tâche concernant la planification des cours, la sollicitation de la clientèle et surtout lui permettrait de récolter davantage pour l’Hôpital du Sacré-Cœur-de-Montréal.

Pour participer à la collecte de M. Nguyen : https://fondationhscm.org/don-en-ligne/defi-des-generations-2022-100/68-tennis-pour-la-fondation

Photos : L’instructeur de tennis Thanh Vinh Nguyen a également offert des cours de tennis bénévolement pour encourager le sport chez les personnes atteintes de trisomie pour le Regroupement pour la Trisomie 21 - RT21. On le voit ici en compagnie des participants.

Retour à la liste des témoignages