Richard Bourdages et sa Campagne de dons pour la Vie !

1 615 $ Amassés

Richard Bourdages et sa Campagne de dons pour la Vie !

 

Faites comme Richard. Faites un don à la Fondation. Ensemble, aidons les équipes de l'Hôpital du Sacré-Cœur à continuer leur mission et à transformer d'autres vies. Oui, à Sacré-Cœur, les experts font de véritables miracles !

 

Un accident qui change le cours d'une vie normale...

C'était le 5 octobre 2019, Richard conduisait sa moto sur un chemin de campagne au nord de Joliette. Il n'a suffi que d'une simple fausse manœuvre dans une courbe, due à une chaussée endommagée, pour qu'il soit éjecté et projeté dans le décor naturel longeant la route.

Résultat : Un traumatisme cervical, 14 côtes fracturées, fracture du sternum, 5 fractures vertébrales à la colonne, dont 4 instables. Ce qui rend la moelle épinière de la colonne vertébrale vulnérable, menaçant ainsi la vie de Richard tout en représentant un très haut risque de paralysie au niveau de ses membres inférieurs. Sa jambe gauche n’est pas épargnée dans sa chute, le péroné de celle-ci se retrouve fracturé, le ligament interne de son genou gauche déchiré et une déchirure méniscale au même genou est diagnostiquée. La cheville de sa jambe gauche a subi une sévère entorse, et finalement son poumon droit s'est rempli de son sang; ce qui a provoqué une pneumonie et a nécessité la douloureuse installation d'un drain thoracique au travers certaines de ses côtes fracturées.

L'état de Richard était tellement sérieux qu'il est transféré d'un premier centre hospitalier à l'Hôpital du Sacré-Cœur-de-Montréal, au département de traumatologie. C'est sous les soins professionnels de l'excellent et réputé chirurgien orthopédiste, Dr Étienne Bourassa-Moreau, qu'il subit une délicate intervention chirurgicale à sa colonne vertébrale (voir photo →), intervention l'ayant arraché aux griffes de la mort, mais aussi sauvé de la paralysie.

SAVIEZ-VOUS QUE ?
L’Hôpital du Sacré-Cœur est un centre de référence en traumatologie pour tout l’ouest du Québec depuis 1973. 


Richard est hautement reconnaissant du fabuleux travail exécuté par le Dr Bourassa-Moreau, ainsi que de celui du réputé pneumologue et intensiviste, Dr Patrick Bellemare. Il est tout autant reconnaissant envers les nombreux préposés aux bénéficiaires, infirmiers et infirmières, résidents en médecine, qui se sont relayés à son chevet afin de lui assurer une remise sur pied hâtive. 

La bonne nouvelle, c'est qu'après plusieurs mois de soins en physiothérapie et en psychothérapie, et de soutien ergothérapeutique au Centre de réadaptation «Le Bouclier» de Terrebonne, un centre qui travaille en étroite collaboration avec les spécialistes de l'Hôpital du Sacré-Coeur et avec l'Assurance automobile du Québec, Richard commence déjà à retrouver une vie se rapprochant d'une normalité acceptable dans les circonstances. À peine 7 mois après son grave accident de la route, lui permettant de croire à un retour au travail, devançant ainsi les pronostiques de guérison établis au début de sa convalescence.

 

Voici en 4 photos l'évolution de Richard au cours des 7 derniers mois de sa convalescence :

--------------------------------------------------------------------------

10 octobre 2019

Trois jours après l'opération, Richard est déjà capable de sortir de son lit et de s'asseoir à l'aide d'un oreiller dans le dos. On s’en doute, l'opération et l'ensemble des blessures que son corps a subies, malgré une dose importante d'anti-douleurs et d'anti-inflammatoires, sont très douloureuses.

 

 
--------------------------------------------------------------------------

12 octobre 2019

Cinq jours après l'opération, Richard est en mesure de se déplacer en chaise roulante, lui permettant de quitter l'Unité des soins intensifs afin d'entamer le processus final de son séjour à l'Hôpital du Sacré-Cœur.

 

 
--------------------------------------------------------------------------

18 octobre 2019

Onze jours seulement après son opération, Richard reçoit son congé de l'Hôpital, l'envoyant directement à la maison, sans même avoir à passer par un centre de réhabilitation, puisque déjà il est mobile. Pas encore fort, mais capable de se déplacer et même, avec beaucoup d'efforts et de détermination, capable de monter et descendre des escaliers. Il s'agissait là pour lui d'un message clair à ses proches, ainsi qu'à l'univers tout entier : ça ne serait ni la douleur, ni le risque de paralysie qui l'arrêteraient d'avancer dans sa nouvelle vie !

 

 
--------------------------------------------------------------------------

1er mai 2020

Sept mois seulement après son accident de moto, voilà notre multi-traumatisé, sauvé par les spécialistes de Sacré-Coeur, heureux de pouvoir commencer à profiter de la vie, lentement mais sûrement. Nous sommes confiants, grâce à son dépassement inimaginable et sa volonté, Richard s'en sortira plus fort que jamais. 

 

 
--------------------------------------------------------------------------
 

Richard est une source d'inspiration !
La preuve qu'il est possible, avec de la détermination, de la volonté, et des soins extraordinaires tels que ceux dont il a pu bénéficier de la part des nombreuses équipes de l'Hôpital, de faire face au pire que l'on puisse s'imaginer, et d’en ressortir la vie transformée ! Les dons reçus à la Fondation soutiennent l'Hôpital afin d’aider les experts à transformer d’autres vies.
Les dons permettent de contribuer significativement à faire en sorte que des patients comme Richard puissent entamer leurs nouvelles vies avec l'espoir que tout finit par bien aller.

Joignez Richard dans sa campagne de dons pour la vie !
FAITES UN DON.

 

Merci à tous d'appuyer la
Fondation de l'Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal avec moi !

- Richard

 

Pour contacter Richard :  richardbourdages@hotmail.com

 


 

Merci de votre soutien!

Donateurs de cette campagne

Mme Veronique Thouin | 25,00 $

Lâche pas Richard, tu es un exemple de courage et de détermination!

Mme Louise Laperrière | 25,00 $

M. claude dupont | 200,00 $

M. Cédric Marcil | 25,00 $

Bravo Richard pour tout ce que tu fais!