Appuyez nos experts bienveillants !

Appuyez nos experts bienveillants !

Votre don, un geste concret !

La Fondation a mis sur pied la campagne des Experts bienveillants afin d’encourager toutes les initiatives possibles pour assurer la sécurité des équipes de soins, pour leur offrir les équipements nécessaires et améliorer les espaces de travail, pour assurer le confort des patients. Pour faire en sorte que l'ensemble du personnel puisse continuer à donner des soins avec toute l'expertise et la bienveillance qu'on leur connaît.

L'Hôpital du Sacré-Cœur-de-Montréal a été désigné par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) pour recevoir les cas confirmés de COVID-19 chez les adultes depuis le début de la pandémie. Cette désignation est une belle reconnaissance de l'expertise en infectiologie, en pneumologie et en ventilation avancée qui a été développée au fil des années par ses équipes soignantes.

Sacré-Cœur aura 100 ans en 2026; vous pouvez imaginer que l'Hôpital avait déjà de grands besoins. Maintenant, depuis cette crise, ces besoins sont encore plus frappants. Certains projets deviennent plus urgents à réaliser, afin que nos experts bienveillants puissent travailler dans des lieux sécuritaires et propices à prodiguer de bons soins. C'est le cas du projet du Centre intégré de suppléance rénale. Pour en connaître davantage sur ce grand projet, cliquez ici.

Nos experts bienveillants sont là pour nous, et travaillent sans relâche.
À notre tour, soyons là pour eux!

 


 

La pandémie de la COVID-19 aura demandé de grands efforts de mobilisation, mais elle aura démontré tout ce dont les équipes de Sacré-Cœur et d'Albert-Prévost sont capables.

Les 1300 infirmières et infirmiers, les quelques 400 préposés aux bénéficiaires, les 400 médecins de l’Hôpital du Sacré-Cœur-de-Montréal, les autres professionnels et gestionnaires du réseau de la santé, tous sont demeurés à pied d'oeuvre depuis le début de la pandémie. Ils font preuve d’encore plus de dévouement. Ils font preuve aussi de résilience, d'inventivité, d'entraide. Certains travaillent plus dans l'ombre. Mais toutes les équipes sans exception ont à coeur d'offrir les meilleurs soins possibles aux patients, d'offrir le meilleur service. Ce sont nos experts bienveillants !

 

 

«Merci aux anges de l'Hôpital Sacré-Coeur pour leur dévouement et leur attention de chaque instant.»

- M. Gravel, Laval


«Merci à tous ceux qui se dévouent pour chaque patient et qui donnent les bons soins. Merci aux docteurs, infirmières et autres. Merci d'être là.»

- Mme Charron, Mont-Laurier


«Merci d'être là pour nous. Vous mettez vos vies en danger, vous mettez vos vies sur pause. Ne lâchez surtout pas, on a besoin de vous. Bon courage. On va s'en sortir!»

- Mme Leblanc, Saint-Eustache


«Bravo et merci à tout le personnel de l'Hôpital Sacré-Coeur. Avec la COVID-19, il n'y a pas de distinction, tout un chacun est important.»

- M. Beauséjour, Terrebonne 


« Merci au personnel pour les soins reçus lors de ma crise de vésicule biliaire en mars 2020. On est vraiment choyés au Québec. Un merci à cette petite armée, principalement féminine, qui veille sur nous. Je ne sais pas si les anges existent, mais je sais que j'en ai trouvé à l'Hôpital du Sacré-Cœur-de-Montréal. Toute ma reconnaissance. Ah oui, et pour la couleur, les imageries populaire et religieuse ont l'habitude de représenter les anges en blanc. En vérité, il est grand temps que ça change ! »

- M. Hansé

 

 

 
 

 

Pendant la première vague 

 

Dr Patrick Bellemare, chef médical des soins intensifs du CIUSSS du NÎM et intensiviste à Sacré-Cœur, nous ouvre les portes des soins intensifs dans la zone COVID-19, armé d'une caméra.

À REVOIR : La vidéo et le reportage complets parus sur Ici Radio-Canada
  

 


Pénélope McQuade, porte-parole bénévole de la Fondation, partage son soutien.
« J’entends parler ces jours-ci de toute la mobilisation entourant cette crise causée par la COVID-19. J’étais déjà impressionnée par la bienveillance des experts de Sacré-Cœur, je le suis plus que jamais »

À REVOIR : Son mot d'encouragement
   
  

 

 

 

 

 


Un centre de dépistage dédié exclusivement au personnel a été mis en place.

 

 


 

 


Les équipes des soins intensifs ont vu leurs procédures de travail changer.
Ce fut le cas aussi dans d'autres secteurs de l'Hôpital où maintenant de nouvelles consignes et méthodes de travail font désormais partie du quotidien.

 

 


 


Des équipes de différents secteurs se sont mobilisées pour apporter rapidement des changements à l'aménagement de chambres à Sacré-Coeur.
Nous avons réussi à augmenter à 135 le nombre de chambres à pression négative pour faire face à la pandémie. 

SAVIEZ-VOUS QUE ?
Une chambre à pression négative permet de garder l'air à l'intérieur de la pièce pour éviter que l'air contaminé ne s'échappe. 

 

 

 

Merci à nos partenaires média :

 

Merci de votre soutien!

Donateurs de cette campagne

Anonyme | 100,00 $

Anonyme | 50,00 $

Mme Tarandeep anand | 200,00 $

Appreciating all that you did for my dad, Ravinder Singh Anand when he was with...

M. Paul RAcicot | 25,00 $

En 2014, j'ai été hospitalisé d'urgence après avoir été heurté par une...