Une rencontre avec Dr Claude Sauvé lui sauve la vie…

Pendant toute la carrière de Claude François Lefebvre, la vie lui a souri. Actif, voire infatigable, l’ingénieur de profession a conjugué vie familiale et vie professionnelle avec bonheur.

À la fin des années 1990, il est marié, père de trois fils, et plus que jamais engagé dans des causes sociales, culturelles, éducatives et sportives. En 1999, il est invité à faire partie du conseil d’administration de la Fondation de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal. C’est là qu’il fait la connaissance d’un proche de la Fondation, le docteur Claude Sauvé, cardiologue à l'Hôpital.

Durant la même année, peu avant un voyage d’affaires et de plaisir en compagnie de sa femme, il complète un bilan de santé en consultant le docteur Sauvé. L’examen révèle une sténose aortique sévère et symptomatique devant être opérée rapidement… Monsieur Lefebvre semblant hésiter à annuler ce voyage, le cardiologue insiste pour qu’il soit opéré dans les prochains jours. Le docteur Pierre Pagé, chirurgien cardiaque, qui a procédé à l’intervention, a confié par la suite au patient qu’il aurait pu mourir au cours de ce périple.

Son dévouement à l’égard de l’institution ne s’est jamais démenti et il fait partie des plus fidèles et généreux donateurs de la Fondation. Claude F. Lefebvre a été membre du conseil de la Fondation de l’Hôpital du Sacré-Cœur, de 1998 à 2012. Au cours de cette période, il a participé à l’organisation d’une dizaine de campagnes de financement au bénéfice de celle-ci.

Retour à la liste des témoignages