Ses réalisations et ses bons coups

La face cachée de Sacré-Cœur

L’Hôpital du Sacré-Cœur fut à l’origine un établissement qui recevait des patients atteints de tuberculose. Il a développé plusieurs expertises pour soigner ces grands malades. La pneumologie, l’orthopédie et l’obstétrique-gynécologie se sont développés pour répondre à leurs besoins.

Également, le fait que l’Hôpital soit devenu officiellement depuis 1973 un centre de référence en traumatologie fait en sorte que l’excellence, non seulement en traumatologie, mais aussi dans plusieurs spécialités, est requise pour traiter ces cas complexes (accidentés de la route, blessures graves, accidents de travail majeurs, etc.)

Ce qui distingue l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal :

  • Reconnu mondialement pour ses recherches sur les troubles du sommeil, les commotions cérébrales et l’asthme au travail.
  • Centre de référence en asthme et en maladies pulmonaires obstructives chroniques.
  • Centre de référence national pour blessés médullaires
  • Centre de référence pour l’ouest du Québec pour les cas lourds de traumatologie (accidents de la route, traumatisme, blessures sévères).
  • Centre d’excellence en cardiologie et en orthopédie pour des chirurgies plus complexes
  • Centre d’excellence en chirurgie bariatrique minimalement invasive (avec des techniques à la fine pointe de la technologie)
  • Centre de référence pour des maladies (infection à la bactérie mangeuse de chair, infections graves, etc.) nécessitant un traitement hyperbare
  • Reconnu mondialement pour ses méthodes de traitement uniques en pédopsychiatrie et gérontopsychiatrie.